La foi: le moyen d’être placé sous l’autorité de Dieu

Dans sa lettre aux douze tribus dispersées du peuple de Dieu, Jacques dit: “Soumettez-vous donc à Dieu, résistez au diable, et il fuira loin de vous” (Jacques 4:7 – BDS).

Foi autorité 1Il y a une séquence dans ce que Jacques dit dans ce passage et qui commence par la soumission à Dieu. Le Larousse défini la soumission comme le fait de se mettre sous le pouvoir d’une autorité. Aussi, par définition,

Être soumis à Dieu c’est être placé sous le pouvoir de son autorité.

Le terme soumission est souvent mal perçu et/ou mal compris, et ce généralement lié à une utilisation abusive du pouvoir de l’autorité humaine. Mais lorsqu’on connait l’immensité de l’amour de Dieu, dont la vie de Christ en est l’expression parfaite, être sous son autorité est l’emplacement le plus sûr qu’il soit, c’est le garant du meilleur qu’il désire pour nous par amour. “Que dire de plus? Si Dieu est pour nous, qui se lèvera contre nous?” (Romains 8:31 – BDS).

Sur le plan spirituel, il n’y a que deux autorités sous le pouvoir desquelles il est possible de se trouver: celle de Dieu ou celle contre lui. Jésus l’a exprimé ainsi: “Celui qui n’est pas avec moi, est contre moi, et celui qui ne se joint pas à moi pour rassembler, disperse” (Matthieu 12:30 – BDS).

Aussi la question est: Comment être soumis à Dieu, c’est-à-dire être sous le pouvoir de son autorité ?

Paul donne la réponse à cette question en s’adressant aux romains : “Car je leur rends ce témoignage: ils ont un zèle ardent pour Dieu, mais il leur manque le discernement. En méconnaissant la manière dont Dieu déclare les hommes justes et en cherchant à être déclarés justes par leurs propres moyens, ils ne se sont pas soumis à Dieu en acceptant le moyen par lequel il nous déclare justes. Car le Christ a mis fin au régime de la Loi pour que tous ceux qui croient soient déclarés justes” (Romains 10:2-4 – BDS). Le moyen par lequel nous sommes déclarés justes est donné précédemment dans cette même lettre de Paul: “Dieu déclare les hommes justes par leur foi en Jésus-Christ, et cela s’applique à tous ceux qui croient, car il n’y a pas de différence entre les hommes” (Romains 3:22 -BDS). Ce n’est pas par nos propres moyens, c’est-à-dire par ce qu’on pourrait faire ou ne pas faire, que nous sommes déclarés et rendus justes par Dieu, mais par le moyen de la foi conforme à la parole de Jésus-Christ. Ceci qui veut dire que:

C’est le moyen de la foi pour ce qui touche à la justification qui nous place sous l’autorité de Dieu !

Foi autorité 2C’est en grande partie cet élément de la vérité qui permet de résister à l’ennemi de Dieu, l’Accusateur, qui lui va toujours essayer de pointer les fautes. Mais face à la foi en Jésus-Christ, par laquelle Dieu lui-même déclare le croyant juste indépendamment de ses actions, l’Accusateur ne peut plus rien faire et n’a plus aucune autorité sur le croyant. La résistance face à l’adversaire s’effectue avec la Parole de Dieu*. C’est la Parole de Dieu, saisie par le moyen de la foi (c’est-à-dire qu’il faut croire), qui s’oppose à celle de l’adversaire de Dieu. Le résultat est que l’adversaire se retrouve sans pouvoir et prend la fuite.

Romains 10:2-4 sous-entend qu’il est tout à fait possible d’être plein de zèle pour Dieu et toutefois ne pas être sous le pouvoir de l’autorité de Dieu. Cela arrive par méconnaissance du moyen par lequel Dieu déclare et nous rend juste, c’est-à-dire le moyen de la foi, et d’essayer d’obtenir cette justification/droiture par un autre moyen. C’est cela qui place le “croyant zélé sans discernement” sous le pouvoir de l’autorité de l’ennemi de Dieu (voir aussi Le drame du fonctionnement au mérite tout en étant sauvé et Comment la grâce tue le péché). C’est de cette manière, par ignorance de ce qui touche à la justice de Dieu, que les prescriptions de Moïse données en marge du décalogue ont amené la condamnation (cf. 2 Corinthiens 3:7).

Connaître la vérité que c’est par le moyen de la foi, sans chercher à être déclaré juste par nos propres moyens, qui nous place sous le pouvoir de l’autorité de Dieu est vitale parce c’est là une clé pour une vie de victoire où le dominateur de ce monde perd toute emprise, où ses attaques n’atteignent plus le croyant. C’est pourquoi Paul dit aux chrétiens d’Ephèse: “En toute circonstance, saisissez-vous de la foi comme d’un bouclier avec lequel vous pourrez éteindre toutes les flèches enflammées du diable” (Ephésiens 6:16 – BDS).

_

* il est intéressant de voir comment Jésus résiste aux tentatives de l’adversaire dans Luc 4:1-13 et/ou Matthieu 4:1-11, et de relever la manière de faire de l’adversaire, comme la remise en question de l’identité de Jésus en tant que Fils, ou l’utilisation de l’Écriture à l’encontre de la pensée de Dieu, etc. et au final l’adversaire s’en va, il est sans pouvoir face à la confiance en Dieu et à la connaissance de la vérité.

Laisser un commentaire

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Changer )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Changer )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Changer )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Changer )

w

Connecting to %s