Ressources

  • A.B.Simpson – Lui-même (.pdf) : « Souvenez-vous que la toute première bonne œuvre que vous ferez jamais… sera de croire en Jésus-Christ ! Jusqu’à ce que vous en veniez-là, toutes vos œuvres, vos prières, vos larmes et vos bonnes résolutions seront vaines. Croire au Seigneur Jésus, c’est tout simplement le prendre au mot et admettre qu’Il vous reçoit et vous sauve actuellement, à l’endroit où vous êtes. N’a-t-il pas dit : « Celui qui vient à moi, certes, je ne le mettrai pas dehors ! ». Après avoir lu ces lignes, A. B. Simpson fit aussitôt ce pas décisif. Le résultat fut immédiat et fécond… la conviction de péché qui le torturait depuis si longtemps le quitta séance tenante. Ce fut là le début d’une vie et d’un ministère exceptionnellement bénis. – Ndlr Croissance & Vie : Un texte qui résume bien la clé du royaume de Dieu: Christ en vous ! Attention toutefois à la notion de “Dieu qui permet pour…” que l’auteur exprime, elle s’oppose à la vérité qui est en Christ.
  • BEYOND SIN-CONSCIOUSNESS [John Stolwyk]-FR (.pdf) : « Vivre en Christ et être conscient du péché est une contradiction avec la vérité ». « Travailler à atteindre ou maintenir la droiture et vous débarrasser du péché est un déni de l’œuvre du Seigneur Jésus ». – Ndlr Croissance & Vie : Un excellent article de John Stolwyk, que j’ai traduit en français, qui synthétise bien la problématique de la conscience du péché et en quoi la conscience du péché est contraire à la vérité qui est en Christ. C’est une problématique que de nombreux croyants ont connu et malheureusement qu’un grand nombre vivent encore aujourd’hui… Puisse chaque lecteur être libéré de l’esclavage du péché à travers l’éclairage qu’apporte cet article.
  • Discours préliminaire – La Sainte Bible qui contient le vieux et le nouveau testament (.pdf) : – Ndlr Croissance & Vie : Le discours préliminaire de la Bible Ostervald édition 1807. Un joyau inestimable et de longue date, mais loin d’être périmé, où l’on donne quelques instructions sur la lecture des Ecritures, que je me suis empressé à recopier. Les premières lignes du discours lui-même sont à lire avec la conscience du contexte ecclésial du 19ième siècle… Et attention toutefois, notamment à propos de certains commentaires au sujet des écrits de l’ancien testament qui s’opposent à la vérité qui est en Christ.

 

Articles et ressources 1